SERGIO RAMIREZ

Disculpa, pero esta entrada está disponible sólo en francés.

RENCONTRE AVEC SERGIO RAMIREZ

Animée par Philippe Lefait, en présence de Jacques Aubergy

 

Sergio RAMIREZ le 30 mars 2011 ˆ Paris

©Philippe Matsas

 

Homme politique, essayiste, romancier, professeur d’université, Sergio Ramirez est né au Nicaragua. Après avoir obtenu un diplôme en droit, il part étudier la littérature en Allemagne. Il publie son premier livre, Cuentos, en 1963, et devient l’une des figures de la nouvelle génération littéraire nicaraguayenne. Il abandonne finalement sa carrière littéraire pour s’engager auprès des Sandinistes en prenant la tête du groupe des « Douze » qui lutte contre le gouvernement Samoza. Il rejoint la Junte du Gouvernement de Reconstruction Nationale lorsque celle-ci triomphe en 1979. Il sera par la suite vice-président à partir de 1984, aux côtés de Daniel Ortega. Avant de quitter la politique en 1996, il dirigera les Sandinistes à l’Assemblée nationale.

Son œuvre littéraire reste imprégnée de ce fort engagement politique. Ses romans, à l’image de Il pleut sur Managua, publié en 2011, dressent une critique acerbe de la société nicaraguayenne en évoquant notamment les problèmes liés au narcotrafic, à la corruption ou encore au fanatisme religieux.

Sergio Ramirez est aujourd’hui reconnu comme un personnage ayant marqué, par ses luttes et ses écrits littéraires, l’histoire de l’Amérique latine. En 2014, il reçoit le Prix Carlos Fuentes qui récompense son apport à la littérature hispanophone. Il est également distingué par le prix José Donoro en 2011, le prix de la Maison des Amériques en 2000 et le prix International du Roman Alfaguara.

BIBLIOGRAPHIE SÉLECTIVE

1988, Châtiment divin, éditions Denoël

1995, Le bal des masques, éditions Rivages

2004, Adios Muchachos ! Mémoires de la révolution sandiniste, éditions Syllepse

2011, Il Pleut sur Managua, éditions Métailié