LA DAME BLANCHE

Vendredi 28 septembre – 23h

Hip hop, Cumbia, Reggae – Cuba

 

(Pour écouter, cliquer ici.)

 

©Pepe Escarpita

     Avec son mélange explosif de hip hop, cumbia, dancehall et reggae, la chanteuse, flûtiste et percussionniste cubaine La Dame Blanche, délivre un son puissant et irrésistible, où s’invitent les esprits.

     Derrière ce personnage, inspiré de légendes du monde entier, aussi présent dans la santería cubaine, se révèle Yaite Ramos Rodríguez. Née à Cuba parmi un millier de tambours battants, bercée par les chaloupes du son, de la rumba, au sein d’une famille de musiciens, la jeune fille s’échappe vite sur sa propre route : flûte traversière classique, puis hip hop. A Paris, où elle débarque et s’émancipe, elle chante dans Rumbanana, le Grand Orchestre du Splendid, officie comme choriste aux côtés de Sergent Garcia et El Hijo de la Cumbia… Et forge son langage musical.

     Dans ses créations, les esprits l’entourent, lui montrent la voie – les ancêtres, les orishas. Ces puissances surnaturelles, aux vibrations puissantes, l’accompagnent sur scène, dans ses tournées autour du monde.

 

 

Dévoilant tout son éclat lors de prestations scéniques endiablées, La Dame Blanche arbore une multitude de rythmiques sulfureuses. –  Alterlatine